Ce jour là, sur le chemin que j'emprunte régulièrement pour me rendre sur mon lieu de travail, j'avais la tête ailleurs (dangereux, surtout quand on est au volant).

Je pensais à cette personne mécontente d'attendre trop longtemps à la poste et qui avait presque fait une crise de nerf. C'est vrai que parfois, on a envie de se défouler, mais... c'est la poste, faut pas être pressé.

Donc, je conduisais normalement, pas trop vite mais je ne me traînais pas non plus, j'étais même en avance, comme d'habitude. Je prends soin de ne pas téléphoner au volant, mais les pensées n'attendent pas les feux rouge pour traverser... notre esprit.

  J'avais un camion devant moi (je ne colle jamais les camions) lorsque j'arrivai à un rond-point; personne, je le suis quand un drôle d'oiseau au volant d'une pseudo voiture de sport, entre sur le giratoire et vient s'intercaler devant moi.

livreur

Je ne m'y attendais vraiment pas et je me suis mise debout sur la pédale de freins, mes pensées s'envolant illico. Je l'ai traité de tous les noms mais j'ai bien peur qu'il n'ait rien entendu. Il n'a même pas dû me voir ou a fait semblant.

Je râlai comme une malade (comme toujours) et je lui souhaitai tous les malheurs du monde quand je vis le camion chanceler devant lui. Il avait pris le giratoire un peu trop vite et penchait dangereusement du côté où il allait tomber. J'ai vu alors le chargement du camion se vautrer sur mon ami le chauffard.

Je ne sais pas ce que c'était, des ordures, du fumier ou quelques détritus malodorants mais une chose est sûre, ça ne sentait pas la violette. Quelques secondes se passèrent et je vis un homme plus très jeune mais assez vigoureux sortir de sa poubelle hurlant et gesticulant dans tous les sens.


Il n'avait rien et moi, je me marrais...


Est-ce vrai ou suis une parfaite menteuse ?


Je vous donne quelques indices :

Je ne suis pas une menteuse

J'ai pas mal d'imagination

Je fais parfois des rêves bizarres

Je trouve pas mal d'histoires farfelues sur le Net